« Ces diplômes d’attestation de réussite aux formations n’ont pas seulement vocation à être encadrés et accrochés aux murs, ils doivent aussi servir à fournir un revenu pour subvenir aux besoins de vos familles “, a déclaré Ferdie, directeur de l’ODC, lors de la 3ème Cérémonie de remise des diplômes du centre iLead ODC-ET à Quiapo, Manille. 18 mères ont terminé leurs cours de formation dans le cadre du programme iLead Open Day Center Education and Training (iLead ODC-ET) le 27 février 2018.

Durant cette cérémonie de remise des diplômes, cinq femmes ont été récompensées comme les meilleures apprenties de leur formation de 4 mois en boulangerie, cuisine, couture et soins de beauté. Vivien Rochelle Manreza (Best in Baking), Perly Muares (Best in Beauty Care), Maribel Pulan (Best in Cooking), Leah Floralde (Best in Sewing) et Irene Austria (Business Minded Award) ont reçu des certificats de reconnaissance ainsi que des prix tels que des ustensiles de cuisine, des équipements de cuisson, du matériel de couture et des trousses de soins de beauté qu’ils pouvaient utiliser pour lancer leur propre affaire.

La plupart des mères inscrites au programme dépendent financièrement de leur mari pour survivre. Ces formations sont pour elles une opportunité de subvenir è leurs propres besoins et à ceux de leur famille sans dépendre exclusivement de leurs maris.

Comme le témoigne Leah Florade, mère de 33 ans :« Maintenant que j’ai obtenu mon diplôme, je veux lancer ma propre entreprise de couture. Mon mari est conducteur de tricycle, grâce aux compétences que j’ai acquises, je peux maintenant subvenir aux besoins notre famille, moi aussi ».

Le programme dispense des formations intensives et certaines des mères ont pu lancer leur propre affaire alors qu’elles étaient encore inscrites au programme de formation. C’est le cas de Maribel Pulan qui explique :

« Pendant les quatre mois de formation culinaire à l’ODC-ET, j’ai appris à cuisiner les différents types de kakanin (gâteaux de riz). Pendant ma formation, j’appliquais ce que j’avais appris : je cuisinais des kakanin chez moi puis je le vendais dans notre barangay ».

Irene Austria, une mère philippine ayant travaillé pendant trois ans en Arabie Saoudite (Overseas Philippino Worker) a expliqué comment les cours de formation proposés par Virlanie lui ont permis de s’en sortir alors qu’elle avait perdue toute l’argent qu’elle avait gagné en travaillant à l’étranger.

« Après trois ans de travail en Arabie Saoudite, je suis retourné aux Philippines le 8 octobre 2017 et toutes mes économies ont vite été dépensées. Virlanie, m’a donné l’opportunité d’apprendre de nouvelles compétences [en boulangerie] et de partager mes expériences avec d’autres », a déclaré Irene, dont le fils et la fille sont actuellement parrainés par la fondation.

Vivien Rochelle Manreza, jeune mère de deux enfants a vu sa maison a été détruite lors d’un incendie alors qu’elle suivait la formation boulangerie. Une fois sa formation terminée, elle a pu mettre à profit les compétences acquises et pu subvenir à la reconstruction de leur maison.


« En janvier dernier, j’ai arrêté ma formation à l’ODC parce que notre maison était détruite. Après cela l’incendie, je suis retournée à l’ODC parce que j’avais besoin de finir ma formation et de continuer mes affaires -mon mari ne peut pas soutenir notre famille et la reconstruction de notre maison seul, je devais moi aussi faire quelque chose »

Les autres mères qui ont terminé le programme de formation sont les suivantes

  • Cherry Lou Badajos Marline Mangande
  • Norsidah Mipantao Annalyn Vasquez
  • Ma. Theresa Absalon Maria Rose Nacion
  • Jenifer Pimentel Janice Barona
  • Melody Saure Lissa Sesbreno
  • Elsa Sumapao Malou Tesara
  • Mariether Llanto

iLead ODC-ET ne leur a pas seulement offert des opportunités professionnelles, maintenant qu’elles ont acquis différentes compétences et connaissances sur les projets générateurs de revenus, elles sont plus confiantes en l’avenir de leur famille.
Malgré les difficultés de leur vie quotidienne, le programme de formation a permis à ces mères de relever les défis qui les attendaient.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.