Car-car, 7 ans, de la maison Tanglaw (maison pour les enfants âgés de 7 à 12 ans), a récemment remporté le premier prix du concours de talent organisé par le Département du développement et du bien-être social de la ville de Marikana (City Government of Makati Social Welfare Department).
Sa belle performance a été réalisée avec huit de ses camarades de l’école primaire Pio Special Education Elementary School lors de la compétition “Tous les enfants ont du talent!”
Le concours s’inscrit dans le cadre d’une célébration municipale visant à sensibiliser les philippins aux problématiques liées au handicap et à la réhabilitation. La compétition a réuni réunit les enfants issus des différentes écoles publiques spécialisées (pour enfants en situation de handicap) de Makati.

Visionnez ci-dessous la performance de Car-car et de ses camarades :

Cette vidéo à été prise par la Mama enthousiaste de Car Car: Mama Lak de la Maison Tanglaw.

“Je suis heureux, c’est la première fois que je participe à une représentation à l’école.
J’aime énormément danser”, a déclaré Car-Car.

À l’avenir, Car-car rêve de se produire sur des plateaux de télévisions. Il partage également un goût prononcé pour la musique. Il a d’ailleurs rejoint depuis peu les rangs de Virlanie Voices, la chorale de la fondation.
Car-car nous prouve que les enfants ayant besoin d’un encadrement spécialisé sont capables de développer d’admirables talents lorsqu’on leur en offre la possibilité.

Malheureusement tous les enfants Philippins n’ont pas la chance d’accéder à de telles opportunités.
Aujourd’hui encore, des milliers d’enfants vivent dans l’extrême pauvreté dans les rues de Manille. Ils n’ont pas accès à l’eau propre, à une alimentation saine, ni même à un logement décent.

Dès lors, l’école est un luxe pour eux. Selon l’enquête annuelle 2017 des indicateurs de pauvreté (2017 Annual Poverty Indicators Survey – APIS), près de 3,5 millions de philippins âgés entre 6 et 24 ans sont, ou ont été déscolarisés. Il y a encore peu de temps, Car-car était l’un d’entre eux.

Le talentueux Car-Car de la maison Tanglaw

Car-car, qui survivait seul dans les rues de Marikina, a eu la chance d’être secouru par un officier de police. Il a alors été placé sous la protection du Bureau du développement et du bien-être social de la ville de Marikana (Marikina City Social Welfare and Development Office) qu’il l’a ensuite référé à Virlanie.

C’est en 2016 que Car-car a rejoint la famille et le foyer Tanglaw. Depuis, il n’a cessé d’être choyé, aimé et encouragé par les parents de maison, ses pairs et l’équipe pluridisciplinaire de Virlanie qui œuvre quotidiennement à son épanouissement.

Lors de son inscription à l’école, il s’est révélé que Car-car aurai besoin d’une éducation et d’un encadrement spécialisé. Il a alors été transféré à l’école élémentaire Pio, à Makati.
Cette structure spécialisée lui a permis de développer pleinement ses capacités à la fois mentales et physiques.
Grâce à l’investissement collectif de l’école et de l’équipe de Virlanie, Car-car s’est révélé être un enfant en pleine santé, doté d’une belle énergie et de talents multiples.

Leave a Reply

Your email address will not be published.